FreeNAS 11.2 Stable

Ahh !! Enfin ! Après plusieurs mois d’attente, la version de FreeNAS 11.2 stable est sortie !

Pourquoi enfin ? Car FreeBSD 11.1 était en EOL (End Of Life depuis le 30 septembre 2018) et certains ports demandaient des dépendances de la 11.2.

La plus grosse nouveauté est l’interface web qui a été complètement refaite.

Il est possible de basculer sur l’interface web legacy. C’est utile d’y retourner notamment pour la gestion graphique des jails warden. Ces jails ne sont plus maintenues. Il faut les migrer en jail iocage. Comprenez, créer une nouvelle jail via la nouvelle interface et migrer les données via la console.

Je reste dans le sujet des jails. Dans les versions précédentes, créer une carte réseau tun avec openvpn n’était faisable qu’avec un fix au preinit de FreeNAS :

devfs rule -s 4 add path 'tun*' unhide

Dorénavant, il n’y a plus besoin de ce fix grâce à iocage qui inclut un nouveau paramètre :

allow_tun=1

Autre gros changement, le bootloader est enfin le natif de FreeBSD en remplacement de GRUB.

Pour terminer cette note de mise à jour, des fournisseurs cloud ont été ajoutés en plus des 4 existants. Vous trouverez la liste complète ici.

En faisant un rapide test, l’UEFI des VM n’arrive pas à booter proprement. Lorsqu’une VM redémarre à froid, bhyve ne trouve toujours pas l’UEFI de l’OS. J’ai rapidement fait des tests et malheureusement, il faut toujours faire cette manip après le reboot nécessaire à la fin de l’installation. Ici pour une CentOS 7 :

cp /boot/efi/EFI/centos/shimx64-centos.efi /boot/efi/EFI/BOOT/BOOTX64.EFI

Et le clavier virtuel VNC est toujours une plaie ><

Dernier point, dès que tout est vérifié vous pouvez upgrader le pool de donnée. Cette étape est irréversible ! Vérifiez vos sauvegardes et suivez attentivement la documentation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.